Ressortissants étrangers : faire une demande d’ESTA pour visiter les Philippines

Vous projetez de séjourner aux Philippines prochainement, mais vous vous posez de nombreuses questions par rapport aux formalités d’entrée ? Afin d’organiser votre voyage en toute tranquillité, voici quelques indications, vous permettant de bien vous préparer sur le plan administratif.

Avoir un billet de retour, une formalité obligatoire

La majorité des compagnies aériennes ne vous donnent pas accès à des vols en destination des Philippines si vous ne disposez pas d’un billet d’avion de retour. Justifiant votre bonne foi de sortir du territoire à la fin de votre séjour, cette pièce doit être présentée en original ou en version électronique pour être valide. Si vous n’avez pas ce billet de retour, il faut au moins que vous ayez un billet de continuation qui prouve que vous comptez partir vers une autre destination après votre passage sur l’archipel. Dans ce dernier cas, il faut que vous disposiez en même temps d’un permis de séjour ou d’un visa vous permettant de séjourner dans le pays de destination inscrit sur votre billet. Si vous ne remplissez pas ces exigences, vous serez pénalisé par les inspecteurs de l’immigration philippine.

Si vous comptez, par exemple, partir pour les États-Unis après votre voyage aux Philippines, il vous faut obligatoirement obtenir une autorisation Esta. Cette dernière vous permet de rester dans le pays sur l’archipel pendant 90 jours maximum, à partir de votre date d’arrivée à destination. Vous pouvez effectuer votre demande ESTA sur usaestavisas.com. Pour obtenir cette autorisation, vous aurez juste à remplir un formulaire Esta. Puisqu’il vous faudra répondre à certaines questions vous concernant pour confirmer votre éligibilité, il vous est donc recommandé de procéder à cette démarche de demande d’Esta plusieurs semaines avant votre date prévue de départ.

Dans quel cas un visa est-il obligatoire ?

Si vous êtes Français, Suisse, Canadien ou ressortissant d’un autre pays de l’Union européenne, vous n’avez pas besoin d’un visa pour un séjour moins de 30 jours aux Philippines. Un passeport valide suffit pour que vous puissiez entrer sur le territoire. À votre arrivée, vous bénéficierez d’un visa touristique gratuit de 30 jours. Assurez-vous que votre passeport est valable au moins 6 mois après la date de votre retour.

Pour un séjour de plus de 30 jours, toute personne de nationalité étrangère désireuse de voyager aux Philippines doit obtenir un visa.

Quels documents à fournir pour obtenir un visa pour les Philippines ?

Pour que votre demande de visa soit recevable, il est obligatoire que vous fournissiez quelques documents afin d’appuyer votre dossier. Il s’agit entre autres de votre passeport original, d’une copie de votre carte d’identité nationale, d’un formulaire d’ambassade de demande de visa, d’une copie de votre justificatif de voyage aller-retour (billet d’avion par exemple), d’une copie de votre relevé de compte bancaire le plus récent, d’une copie du volet d’identité de votre passeport, et de deux photos d’identité couleur. Si vous y comptez y rester pendant des mois, assurez-vous que votre passeport est encore valable après votre date de retour de voyage.

Sachez cependant que d’autres papiers vous seront exigés si vous partez aux Philippines avec un mineur. Il est ainsi nécessaire de vous informer auprès de l’ambassade ou du consulat concerné pour connaître les formalités supplémentaires par rapport à son âge et sa nationalité. Mais d’une manière générale, il vous faut une autorisation de sortie du territoire dûment signée par l’un ou les deux parents, une copie du titre d’identité du parent signataire, et un passeport de l’enfant.

La prorogation de visa aux Philippines, comment ça marche ?

Les Philippines sont une destination de rêve. Les idées de voyages et d’activités n’y manquent pas. Vous y avez de nombreuses îles paradisiaques à visiter. Imaginez le nombre de plages de rêve qui vous y attendent ! Séduits par la beauté de cette destination, il arrive que beaucoup de touristes qui y partent prolongent leur séjour afin de profiter au maximum de leurs voyages. Si votre visa de 30 jours est épuisé alors que vous en avez encore besoin pour y rester un peu plus longtemps, il est nécessaire que vous le prolongiez d’au moins 29 jours. Pour ce faire, vous devez effectuer une demande de prorogation auprès du bureau d’immigration le plus proche, que ce soit au niveau des centres régionaux ou des sites touristiques. Évidemment, il faudra prévoir une certaine somme pour cette démarche, mais le montant y afférent sera nettement moins élevé si vous effectuez votre demande de première prolongation plus de sept jours avant la date d’expiration.

Vous avez également la possibilité de prolonger votre visa de façon rétroactive à l’aéroport lors de votre départ, mais cette option n’est pas toujours conseillée pour des raisons de praticité. Pour gagner ainsi du temps au niveau administratif, procédez à votre demande d’extension immédiatement après votre atterrissage à l’aéroport de Cebu ou de Manille. Des agents de l’immigration se chargeront de vous transférer dans un bureau spécialisé à cet effet pour que vous obteniez 29 jours de plus en moins d’une demi-heure.


Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *