Diverses activités à prévoir lors d’un séjour de luxe à Manille aux Philippines

Publié le : 25 juin 20214 mins de lecture

Les pays d’Asie du Sud-Est constituent l’une des zones du globe où le tourisme de masse n’a pas encore réussi à devenir une pratique courante. Comme les voyageurs vont le voir aux Philippines, notamment à Manille, l’archipel a su garder son authenticité. Des plages sensationnelles aux vastes forêts tropicales d’origine volcanique en passant par les lagons et les merveilles sous-marines, tout est encore à découvrir. Cette grande région de 7 000 îles est aussi une destination culturelle hors du commun où les civilisations espagnoles et américaines ont longtemps impacté le mode de vie des habitants.

Une croisière de luxe à la découverte de Manille

C’est 1571 que Manille a obtenu le statut de capitale d’un archipel où on ignorait encore les véritables limites du territoire. Elle doit son nom à cette belle plante à fleurs blanches poussant dans la mangrove de l’île de Luçon. Une merveille emblématique que les croisiéristes pourront observer durant leur excursion en mer. Les voyages de luxe aux Philippines débuteront donc au port de Manille après que les vacanciers aient eu le temps de déposer leurs valises et de s’être bien installés dans leur hôtel haut de gamme.

Si le terminal de Tondo au nord est un excellent point de départ, la région sud dispose aussi d’infrastructures modernes qui pourront accueillir les visiteurs. En s’éloignant du bord de mer, la vue sur les petits gratte-ciels et les somptueux établissements bâtis en bord de mer surprendra les touristes. On poursuit tranquillement le détour. On revient ensuite au niveau de l’ancien quartier colonial espagnol fortifié d’Intramuros. Les voyageurs pourront débarquer et s’offrir une belle partie de randonnée urbaine au cœur de la cité. Ici, de vieux monuments et édifices témoignant des premières années de la période de civilisation ont été conservés.

On reprend ensuite le parcours de croisière pour s’arrêter à Makati. Un autre quartier qui dévoile une autre facette de la capitale. Les infrastructures modernes et les institutions financières établies sur les lieux rappelleront aux visiteurs que le pays a fait de sérieux efforts pour suivre le rythme de ses voisins asiatiques. On fait un petit tour du côté du musée Ayala avant de poursuivre le circuit vers le volcan Taal au large de Tagaytay.

Randonnée équestre à Ifugao

La province d’Ifugao fait partie de la fameuse région de la cordillère des Philippines. Le transfert se fera depuis la capitale, Manille, vers le nord. La première étape de l’itinéraire se fera dans le village de Banaue. La rando équestre passera donc par l’une des grandes destinations culturelles du pays. La localité est connue pour ses magnifiques festivals durant lesquels les habitants se remémorent les us et coutumes ancestraux. On sillonne les rues pour découvrir quelques édifices avant de reprendre le circuit vers le village de Batad.

Si Ifugao est devenue une destination aussi réputée, c’est avant tout en raison des belles des rizières en terrasses de cette autre région de Luzon. Les champs de plantations forment un grand amphithéâtre qui revêt originalement les montagnes. La montée vers ces merveilles associant le charme de la nature au savoir-faire de l’homme peut se faire à pied, mais un détour à cheval sera une expérience inoubliable.

Bien sûr, il se peut que les digues soient un peu serrées, mais on peut emprunter les autres flancs pour mieux admirer le paysage. Les voyageurs comprendront rapidement les raisons qui ont poussé l’UNESCO à intégrer ces sites sur la liste du patrimoine mondial. En plus d’offrir une magnifique vue, ces étendues vertes fluo témoignent d’une ancienne civilisation qui a su résister aux initiatives modernistes.

La gastronomie aux Philippines : un mélange de différentes cuisines
Ressortissants étrangers : faire une demande d’ESTA pour visiter les Philippines

Plan du site